Une alternative aux traitements médicamenteux pour les TDAH

Enfants/ ados souffrants d’un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité des alternatives à la RITALINE® existent.

Les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, qu’est-ce que c’est ?

C’est un trouble comportemental d’origine neurobiologique. Il engendre des problèmes de concentration associés ou non à une hyperactivité psychomotrice et de l’impulsivité.

Sans trop entrer dans les détails, des facteurs d’ordre génétique, neurologique et biochimique peuvent expliquer ce trouble. Au niveau génétique, 7 gènes récepteurs de la dopamine et de la sérotonine posent problème. Au niveau neurologique, le cerveau mûrit normalement mais certaines régions prennent du retard par rapport à celui d’un enfant sans trouble de l’attention, certains éléments comme l’alcoolisme de la mère durant la grossesse peuvent expliquer ceci. Au niveau biochimique, on constate un faible taux de catécholamines (adrénaline et noradrénaline) ainsi que de dopamine et de sérotonine.

TDAH traitement non-médicamenteux
Comment la médecine classique y remédie ?

Généralement, on donne à l’enfant/ado une molécule proche des amphétamines, la méthylphénidate qui a une action sur les transporteurs de la dopamine et de la noradrénaline. Le traitement n’est pas adapté à tous et comporte de nombreux effets secondaires comme une perte d’appétit, une perte de poids, des insomnies, de l’anxiété, des sautes d’humeur, …

L’enfant/ado peut également suivre une thérapie avec ou sans les membres de sa famille. On ne travaille alors que sur la partie psychologique.

Une approche non-médicamenteuse efficace mais oui c’est possible

En combinant la réflexologie plantaire à une alimentation adaptée (ou un apport de certains compléments alimentaires), on peut travailler sur les différents facteurs à l’origine du trouble de l’attention autant les facteurs génétiques, que neurologiques ou biochimiques.

Mais comment ?

La réflexologie plantaire travaille sur les points réflexes de tous nos organes et permet au corps de retrouver un certain équilibre (homéostasie). On peut donc travailler tant sur les différentes zones du cerveau que sur le système endocrinien (qui produit e.a. les cathécholamines).

Au niveau alimentaire, certaines vitamines et certains minéraux sont nécessaires à la production des hormones et neurotransmetteurs qui font défaut, améliorent l’attention, réduisent l’agressivité ou l’impulsivité, …

Evidemment, ce protocole demande un suivi parental et de l’enfant. Il faut entre 2 et 3 mois pour que les effets se fassent sentir que ce soit au niveau alimentaire ou de la réflexologie plantaire. Il faut également une cadence de 2, 3 séances de réflexologie par mois pendant un trimestre puis au minimum d’une séance par mois pour espérer avoir de bons résultats.

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations sur ce protocole.

TDAH traitement non-médicamenteux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s